M6 - PATRON INCOGNITO - 20/5/2015
FRANCHISE MAGAZINE - 23/05/2017
SNACKING - 23/03/2017
DORDOGNE LIBRE - 25/01/2017
SUD-OUEST - 23/01/2017
SUD-OUEST - 13/01/2017
Deux distributeurs sont opérationnels à Saint-Georges et à Marsac. Des tests sont prévus dans des villages sans boulangeries à proximité
La franchise Firmin a installé, il y a quelques semaines, devant les boutiques de Saint-Georges, à Périgueux, et de Marsac-sur-l’Isle, des distributeurs automatiques de pain. Deux premières implantations qui en annoncent d’autres. Grégory Fourey a l’intention de développer ce service sur l’ensemble du réseau dans le courant de l’année. « On peut proposer jusqu’à six produits différents, décrit le PDG. Le modèle économique de la boulangerie ne correspond plus aux évolutions de la société. Il faut s’adapter. » Ce dispositif permet notamment de toucher une clientèle quittant son travail après 20 h 30, heure de fermeture des dernières enseignes (hors centres commerciaux).
Si les distributeurs de pain, bien que rares, n’ont rien de nouveau, la technologie s’est grandement améliorée selon le fondateur de la franchise périgourdine. Totalement hermétiques, ils ne font plus subir au produit les évolutions de température, garantissant la fraîcheur du pain. La baguette est légèrement plus chère : 1 euro, contre 95 centimes en boutique.
Grégory Fourey ne compte pas en rester là : il a l’intention de réaliser des tests dans des villages ne disposant pas de boulangeries dans les alentours.
FLASH FRANCHISE - Novembre 2016
FRANCHISE MAGAZINE - 23/4/2015
Interview de Grégory FOUREY par Philippe BEAULIEU
Firmin a entamé un développement en propre en 2009 dans les grandes villes proches (Brive-la-Gaillarde, Angoulême, Limoges…) avant d’ouvrir ses premiers magasins franchisés fin 2011.

En 2014, nous avons ouvert sept boutiques, fermé une succursale à Angoulême et notre franchisé de Lorient a arrêté son activité. Depuis le début 2015, nous avons inauguré cinq boutiques, et trois autres projets sont en cours de concrétisation, dont Limoges. Au total nous nous acheminons vers une dizaine de nouveaux points de vente. Nous en sommes à 35 magasins ouverts et nous devrions atteindre la quarantaine d’unités en fin d’année. Nous travaillons également sur un premier projet à l’export. Il s’agira d’une succursale qui devrait voir le jour à La Nouvelle Orléans à la fin 2015, avec l’idée bien sûr d’essaimer ensuite, si le test se révèle concluant.
Par ailleurs, nous avons, en 2014, achevé la conversion de notre réseau au pétrissage. Au total, avec les franchisés, les salariés, les gérants de nos succursales, etc. nous avons formé environ 200 personnes, qui sont devenues capables de fabriquer entièrement une gamme courte de pains. Nos franchisés, qui dirigeaient ce qu’on appelle des terminaux de cuisson, sont donc désormais de vrais “boulangers”, au sens de la définition légale de ce mot. Nos unités reçoivent une farine sélectionnée et toutes les phases de la fabrication du pain y sont réalisées. Cette évolution nous a permis de monter en marge, de 70 à 75 % environ, et d’augmenter la fréquentation de nos magasins. Cela nous permet également de vendre notre produit d’appel, la baguette, entre 60 et 80 centimes, en fonction du contexte commercial local. Ou encore de réaliser des opérations du style “un produit gratuit pour trois achetés”.

Pouvez-vous repréciser en quoi consiste le concept Firmin ?
Firmin repose sur le souhait de réunir au sein d’un même univers aux codes contemporains un espace dédié à la boulangerie, à la viennoiserie-pâtisserie et une zone réservé au ...
Lire la suite de l'article
SNACKING.FR - 31/3/2015
Firmin reprend les boulangeries Parneix
Le tribunal de commerce de Limoges a tranché fin février en faveur de l’offre déposée par Grégory Fourey, patron de l’enseigne Firmin, visant à la reprise des quatre boulangeries Parneix basées dans l’agglomération. Sa proposition prévoit notamment la sauvegarde de l’ensemble des emplois en jeu et il espère ainsi donner un nouvel élan à ces boutiques. La chaîne Firmin, qui compte 35 unités à ce jour dans l’hexagone avec une forte présence sur son fief historique de la Dordogne, a réalisé une chiffre d’affaires de 7,4 M€ en 2014. L’enseigne a notamment opéré depuis la fin 2013 un virage stratégique par rapport à son modèle d’origine avec une offre resserrée et optimisée sur les produits les plus générateurs de marge, la mise en place du 3+1 gratuit sur l’ensemble de ses gammes, et la proposition de pain préparé et cuit sur place. Un nouveau format depuis généralisé dont Grégory Fourey se satisfait de par la hausse de fréquentation et une rentabilité point de vente améliorée », lui qui est aujourd’hui à la tête d’un réseau en croissance et "assaini" par le choix de fermer deux boutiques de son réseau qui sous-performaient.
FOCUS FRANCHISE - n°19 Mai-Juin 2012
Firmin : le "boulanger" restaurateur
Cliquez ici pour télécharger l'article en PDF
I
I
© 2017 GROUPE FOUREY ENTREPRISES - Tous droits réservés